Partagez | 
 

 Find a way to remember - Libre ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WE ARE CURSED
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2015
Célébrité : Sophie Turner
Crédits : Bazzart
Une petite photo :
Véritable identité : Ariel

MessageSujet: Find a way to remember - Libre ♥    Sam 31 Oct - 23:17

Find a way to remember
“Où se trouve la foi ? Qui peut encore me tendre la main ? Dois-je sacrifier l'une de mes vies en faveur de l'autre ? Je ne veux pas choisir.”
C
ours. Ne te retourne pas. A droite… Non, pas à droite ! Faith ou Ariel, elle ne savait plus qui elle était. Avancer comme en pilote automatique, elle ne voulait croiser personne. Alors, non, pas à droite, là, elle risquait de tomber sur le centre-ville. Elle reprit sa course folle, le souffle court, elle marcha jusqu’au parc où elle s’assit sur un banc pour reprendre son souffle. Une main posée sur son cœur et elle savait que ce n’était pas l’adrénaline dû à la course qu’il faisait qu’il battait si fort. Pleurer, elle aurait bien voulu. Mais si Ariel et Faith s’entendait sur un point, c’était bien là-dessus. Craquer serait bien, mais pas maintenant, il fallait qu’elle se ressaisisse un minimum. D’où venaient tous ces faux souvenirs ? Était-elle la seule à être si choquée de cette manipulation mentale ?

L
a jeune fille rousse se releva brusquement, comme lorsque l’on a soudain peur de la mort, de ne plus exister. Faith n’existait pas ? « Je n’existe pas… Oh mon Dieu… » Ariel le savait au fond d’elle, elle avait besoin d’aide, mais non, elle n’était pas assez bien pour la demander non plus. Il y a encore quelques heures à peine, elle avait failli se noyer. Une âme charitable l’avait sauvé, mais elle s’était évanouit sans reconnaître la personne qui l’avait aidé. S’il s’agissait d’Eric. « Eric… » Appela-t-elle de manière totalement inutile. Une larme roula le long de sa joue. Soudain, elle se rappela que son histoire de petite sirène était incomplète. Il lui manquait aussi son enfant… Elle avait eu une fille, comment avait-elle pu oublier ? D’un regard qui était jusqu’à maintenant absent, elle fixa ses mains et réalisa une chose. Dans ce monde, elle n’était pas plus vue qu’une simple enfant, on l’avait fait régresser mentalement. Cette pensée lui arracha un frisson qui lui parcouru l’échine et elle déglutit. Où était sa fille ? Où était Eric ? Où était cette famille sur laquelle elle devait veiller. « Au secours ! » Cria-t-elle désespérée, sachant que personne, sûrement, n’entendrait son déchirement.

P
ourquoi les autres habitants semblaient tellement mieux le vivre qu’elle ? On leur avait pris bien plus et on venait encore de leur prendre quelque chose. Savoir la vérité n’est pas forcément quelque chose de réconfortant. Non, vraiment pas. Si Faith est un mensonge, devait-elle la supprimer de l’équation ? Pourtant, sa partie Faith hurlait qu’elle existait vraiment. D’ailleurs, son cœur fit un bond quand elle se rappela de quelque chose. La chevelure flamboyante marcha jusqu’à un buisson, près de la balançoire. De ses mains frêles, elle se mit à creuser. Pitié, qu’il y soit encore ! De manière idiote, elle essuya l’une de ses mains plus ou moins sur son front, dans un geste de crainte que ce ne soit pas ce qu’elle croit. La petite sirène qui ne savait pas nager était maintenant couverte de terre par endroit, quelle ironie. Ses doigts tremblaient sur le petit tissu blanc qu’elle tentait d’écarter pour découvrir son trésor caché.

« Regarde ! Ce coquillage est vraiment beau, tu ne trouves pas ? » L’autre enfant qui était avec les mêmes tuteurs levaient les yeux au ciel. « Prends-le… Oublie pas que ce doit être à la maire par contre, je sais pas si c’était une bonne idée de rentrer dans son bureau. Si on se fait choper, on est mal Faith ! »

« C’est lui… Évidemment que c’est lui… » Elle le secoua, comme si quelque chose allait en sortir. Ariel le serra désespérément contre sa poitrine et ferma les yeux, comme si ce dernier allait lui rendre ses nageoires. Avec la ficelle qui allait avec ce maudit coquillage, elle décida de le mettre autour de son cou. Pourvu que cet objet qui était autrefois le mal lui offre de l’espoir. Si seulement elle pouvait de nouveau nager, elle aurait un espoir de revoir son père… Comme une pauvre âme esseulée, elle se mit sur une balançoire et machinalement elle se balançait, comme si elle espérait de quelqu’un vienne la sauver de son malaise face à tout ce qui venait d’arriver. Ariel n’arrivait pas à faire face seule. La solitude ne lui sied guère.
© Starseed

________________________________

Sing and walk, but not swim

ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Find a way to remember - Libre ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe in Magic :: storybrooke :: Quartier ouest :: Le parc de jeux-